On a raison de se révolter - T’es toi j’te cause, Festival de conférences gesticulées 2020

On a raison de se révolter
MJC Trégunc - Dimanche 2 février - 14h30
Conférence gesticulée, de et avec Gérard Noiriel
Mise en scène : Martine Derrier

Production Les Petits ruisseaux en collaboration avec le collectif Daja

Durée 1h10

Gérard Noiriel propose une petite contribution au cinquantenaire de Mai 68. En partant du livre co-écrit par Jean-Paul Sartre, intitulé On a raison de se révolter, il rappelle l’inventivité des luttes de cette période et la capacité des militants à conjuguer la défense des classes populaires avec la défense de nouvelles causes (féminisme, antiracisme, etc.).

Cette conférence rappelle l’une des dimensions les plus prometteuses du mouvement contestataire né en mai 68 : la capacité à conjuguer le social et l’identitaire, parfaitement illustrée dans la défense des "travailleurs immigrés". Je montrerai ensuite comment la restructuration du capitalisme et l’hégémonie que les forces conservatrices sont parvenues à rétablir dans l’espace public ont abouti à éliminer les classes populaires et ouvrières au profit des revendications identitaires dont se délectent aujourd’hui les représentants de la petite bourgeoisie intellectuelle.

Le public est invité à s’interroger sur les leçons que l’on peut tirer de cette histoire pour les combats d’aujourd’hui.

Proposition venant en complément de la sortie du livre : Histoire populaire de la France chez Agone prévue à l’automne 2018 et pour la commémoration de mai 68. Présentation dans le cadre du réseau Mémoires Histoires en Ile-de-France et pour la biennale 2018 du Printemps de la Mémoire

Voir en ligne : Hors-Série.net Extrait interview Noiriel