L’eau : retour a une régie publique — Gabriel Amard

Écouter la conférence

« L’eau n’a pas de prix, la preuve par l’exemple »

Ce livre écrit par Gabriel AMARD président de la communauté d’agglomération des Lacs de L’Essonne et secrétaire national du Parti de Gauche se veut une démonstration par ailleurs réussie de ce que la gauche peut faire quand elle décide de se réapproprier le service public au service de l’intérêt général. En quelque sorte « la gauche par l’exemple »

Gabriel Amard partisan de la planification écologique s’explique :
« La politique de développement durable de la biodiversité appliquée à la Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne m’a naturellement conduit à me préoccuper de la préservation des ressources en eau. Nous nous devions d’améliorer la qualité de cette eau nécessaire à la préservation des espèces végétales et animales présentes. Elle est la source dont nous avons besoin pour favoriser la capacité d’adaptation du vivant.
C’est cette prise de conscience qui m’a amené à remettre à plat notre rapport à l’eau et son actuel mode de gestion.
L’eau est un bien commun qui ne peut être accaparé par une minorité quand les autres en ont de moins en moins
 »

Gabriel Amard est aujourd’hui secrétaire général de l’association d’élus « La gauche par l’exemple ». Maire honoraire de Viry-Chatillon, attaché au non-cumul des mandats dans le temps, il a été successivement conseiller régional d’Île-de-France, et conseiller général de l’Essonne. Il se consacre désormais à la présidence de la communauté d’agglomération Les lacs de l’Essonne. Dans ce cadre, il préside le conseil d’exploitation de la Régie publique de l’eau.

Navigation